Vue aérienne du lac et du barrage de Vioreau.
Vue aérienne du lac et du barrage de Vioreau. © Valéry Joncheray

Barrage de Vioreau : une concertation pour sa modernisation

Publish on 15/10/21

D’importants travaux de modernisation doivent être réalisés sur le barrage de Vioreau, à Joué-sur-Erdre. Avant de les engager, le Département a lancé une réflexion globale sur les usages et les enjeux de ce site unique, à la fois réservoir en eau, espace de loisirs et espace naturel à préserver. La dernière étape de cette concertation s'est tenue le jeudi 14 octobre 2021 à Joué-sur-Erdre lors d’une réunion publique.

Pourquoi des travaux sur le barrage de Vioreau ?

Construit en 1835, Vioreau est le principal réservoir d’alimentation en eau du canal de Nantes à Brest . Il stocke l’eau en hiver afin de la restituer en période de navigation. Sans ce dispositif d’approvisionnement, la navigation ne serait pas possible sur le canal.

Au-delà de sa fonction de réservoir hydraulique, Vioreau est devenu depuis deux siècles un habitat pour de multiples espèces animales et végétales, et le lieu de différentes activités de loisirs : baignade, nautisme, pêche, chasse, randonnée…

Des études ont confirmé que le barrage est en bon état général mais il doit faire l’objet de travaux de restauration et de modernisation :

  • Augmenter la capacité d’évacuation des crues, soit en réhabilitant l’évacuateur en rive droite, soit en réalisant un déversoir en rive gauche.
  • Rehausser le barrage afin de garantir une protection suffisante face à une crue exceptionnelle.
  • Étanchéifier le parement amont du barrage.
  • Automatiser les vannes afin de surveiller l’ouvrage à distance.

Pourquoi une concertation avec les usagers et les acteurs locaux ?

Propriétaire du site de Vioreau, le Département veut profiter de ces travaux pour engager une réflexion globale avec les usagers et les acteurs locaux autour des objectifs suivants :

  • Sécuriser l’alimentation du canal de Nantes à Brest sur le long terme, en toute circonstance notamment lors des périodes de sécheresse.
  • Maintenir un niveau d’eau suffisant pour préserver les équilibres écologiques et répondre aux multiples enjeux environnementaux.
  • Garantir l’exercice des usages sur le plan d’eau, notamment ceux de la base nautique.
  • Conserver au maximum l’intégrité et le caractère patrimonial de l’ouvrage.
  • Anticiper de nouveaux usages à venir, liés au changement climatique.

Quel est le bilan de la concertation ?

Au total, 40 personnes différentes ont participé à la concertation préalable. Une concertation attendue et appréciée pour la qualité du dialogue engagé avec les usagers, riverains et les personnes intéressées par ce chantier.

Plusieurs thématiques ont été abordées durant ces rencontres et des avis déposés sur le site de participation citoyenne du Département.

  • Prioritairement, la thématique environnementale a été la plus plébiscitée, notamment la continuité hydrologique des milieux, la qualité de l’eau mais aussi la problématique des plantes envahissantes.
  • Les sujets abordés secondairement ont été les loisirs, le patrimoine, la pédagogie.
  • Les points abordés en troisième lieu étaient la qualité de vie des riverains, et, concernant la période des travaux : la concertation et, le développement d’activités artistiques et le maintien de l’économie associée au réservoir.

Sur le fond des échanges, on constate que la majeure partie des participants ont des aspirations communes sur les aspects environnementaux (continuité hydrologique des milieux, qualité de l’eau mais aussi la problématique des plantes envahissantes).

Au fil des échanges, les participants s’accordent également sur le maintien du caractère patrimonial du site et sur le besoin de maintenir les multiples usages du site.

Les sujets des mesures compensatoires (compensations des pertes économiques, déplacements des loisirs) et d’une valorisation (pédagogique, patrimoniale et/ou artistique) de la période de travaux ont également été abordés.

Retour sur la réunion publique du jeudi 14 octobre 2021

Pour clore la phase de concertation du projet, une soixantaine de personnes se sont retrouvées le jeudi 14 octobre à la salle de l’Auvinière à Joué-sur-Erdre pour une réunion publique : l'occasion de découvrir le bilan de l’ensemble des échanges et de partager un point d’étape du projet.

Qui contacter ?

Pour plus de renseignements

Service infrastructures voies navigables

02 40 99 15 05

Envoyer un mail

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?