Le centre d'accueil Ôvives des 5Ponts à Nantes, quelques jours avant son ouverture
Le centre d'accueil Ôvives des 5Ponts à Nantes, quelques jours avant son ouverture © Paul Pascal / Département de Loire-Atlantique

Nantes : les 5Ponts ouvrent sur la ville

Publish on 28/06/21

C'est aujourd'hui le grand jour pour le "village solidaire" des 5Ponts. C'est en effet ce lundi 28 juin que démarrent les activités de l’association Les Eaux Vives, qui a regroupé tous ses services aux personnes démunies dans ce projet de micro quartier de 71 logements neufs sur l'Île de Nantes, comprenant également une ferme urbaine, un marché solidaire et des bureaux, installés progressivement d'ici la fin d'année. Ce projet à multiples facettes est emblématique de la vision de solidarité et d'égalité que partage et soutient le Département de Loire-Atlantique avec la ville de Nantes et la métropole nantaise.

Un lieu d'accueil et de vie pour des personnes en grande précarité

960-5ponts

Situé sur l’Ile de Nantes, les 5Ponts est un projet à multiples facettes porté par l'association des Eaux vives, qui soutient et accompagne les personnes les plus démunies.

Et c'est aujourd'hui que l'association démarre une nouvelle étape de son action avec l'ouverture de ce projet social, sociétal et urbain innovant.

Proposant jusqu'à présent aux sans-abri différents lieux d'accueil et d'accompagnement répartis dans la ville, Les Eaux Vives ont pu tout regrouper dans le projet des 5Ponts, dans un centre unique d'accueil nommé Ôvives. Les personnes à la rue vont pouvoir y trouver un accueil de jour, une halte de nuit, un centre d’hébergement et de réinsertion sociale, ainsi qu’un restaurant social et un café solidaire.

Un seul lieu pour stopper l'errance des sans-abri et faciliter leur parcours d'insertion. Un même site neuf et de qualité, avec les services habituels des Eaux vives mais également de nouveaux, répondant au plus près des demandes des personnes en situation de précarité, qui ont participé à l'élaboration du projet.

L’accueil de jour est un lieu où les personnes majeures sans domicile peuvent venir à n’importe quel moment de la journée pour se poser, se reposer, prendre un café, échanger entre usagers ou avec des professionnel·les ou des bénévoles de l’association. Espace de répit, c’est aussi un lieu qui propose des services pratiques, indispensables aux personnes en grande précarité.

La halte de nuit est un accueil de nuit pour toute personne majeure. Elle a pour mission de mettre à l’abri la nuit les personnes en situation de grande exclusion et d’errance qui ne se rendent pas dans les dispositifs d’hébergement d’urgence ou d’insertion ou qui en sont exclues du fait d’un comportement inadapté. L’accueil se fait en direct (pas besoin d’appeler le 115) et chaque soir, des places sont réservées à l’accompagnement de personnes par la maraude du Samu social.

L’hébergement temporaire sera composé de 40 studios équipés d’une kitchenette et de sanitaires qui permettront d’héberger des personnes orientées par le SIAO44.

Le restaurant social et le café solidaire seront gérés par les Eaux Vives, Dans un premier temps, le restaurant sera réservé aux personnes accueillies par l'association, contrairement au café solidaire, qui sera ouvert à tous et toutes dès ce 28 juin.

Une ferme urbaine sur les toits

9605ponts serres

L'implantation d'une ferme urbaine constitue l’une des facettes des 5Ponts. L’association La Sauge va installer une partie de son exploitation sur les toitures du centre d'accueil Ôvives (1000 m2) et et sur une surface complémentaire au sol (3000 m2) près du boulevard de la Prairie aux Ducs, à quelques centaines de mètres. Elle démarrera son activité en août prochain, avec les objectifs suivants :

  • mettre en œuvre une production respectueuse de l’environnement et participer au renforcement de la présence de la nature en ville ;
  • impliquer les personnes accueillies par Les Eaux Vives et être un vecteur de lien social entre ces personnes et le quartier ;
  • mettre en valeur l’activité agricole dans un but pédagogique et donner à la ferme un caractère démonstrateur ;
  • développer une activité pérenne et économiquement viable.

le site de la Sauge

71 logements livrés entre janvier et juillet 2021

5ponts logements

Pour faire un village il faut des habitant·es. 71 logements neufs ont été construits autour du centre Ôvives : 21 sont des logements en accession libre et 50 des logements locatifs sociaux gérés par CDC Habitat.

Des habitant·es qui ne s'installent pas par hasard.

Tout en répondant aux règles d’attribution du logement social, les candidat·es ont été très largement sensibilisé·es aux spécificités du lieu et aux valeurs du vivre ensemble. Un appel à candidat·es a été diffusé via le site internet des 5Ponts en début d’année, ce qui a permis d’identifier des personnes volontaires et désireuses de contribuer à la réussite de ce lieu. L’arrivée des habitant·es a été échelonnée entre janvier et juillet. Elles et ils pourront selon leur souhait participer au vivre ensemble en étant bénévole auprès du centre d’accueil ÔVives. L’association des Ponts créée en 2020 pour coordonner la vie du village pourra éventuellement intégrer des habitant·es référents parmi ses membres. Un gardien de CDC Habitat sera présent sur site pour réaliser l’entretien des parties communes dédiées aux logements. Au-delà de cette activité, il sera un relais d’information et de médiation.

Un marché solidaire fin 2021

9605ponts place-village

Fin 2021, un marché solidaire s'installera aux 5Ponts. Il sera piloté par Quai des Marchandises et les Cuisineries, qui se donnent pour mission de promouvoir et rendre accessible au plus grand nombre une alimentation saine et durable.

Le Quai des Marchandises sera un espace de vente participatif de produits frais, bio, de saison, qui soutient une agriculture locale et respectueuse du vivant.

Le laboratoire des Cuisineries, situé dans le même espace, transformera chaque jour les invendus du Quai des Marchandises. L’objectif étant de garantir la fraîcheur des produits vendus au Quai des Marchandises, tout en limitant au maximum le gaspillage alimentaire.

Le collectif proposera également des moments d’échange et de sensibilisation autour de l’alimentation durable. Ces rencontres peuvent avoir lieu dans son espace de vente au cœur du Village mais aussi dans les fermes aux côtés de ses producteurs et productrices partenaires.

Ces deux structures fonctionnent selon un modèle collaboratif et participatif basé sur l’implication volontaire pour favoriser mixité et lien social, et donner à chacun·e la possibilité de s’alimenter sainement.

Innovations diverses

Insertion innovante : les Premières heures

L’association Les Eaux Vives a expérimenté une démarche très innovante pour faciliter l’insertion par l’emploi. Il s’agit du Dispositif Premières Heures (DPH). Sur le modèle standard des chantiers d’insertion, certaines personnes accueillies peuvent bénéficier de ce dispositif qui adapte le travail aux personnes pour les accompagner progressivement, à leur rythme, dans leur réinsertion professionnelle. Ce dispositif qui a fait ses preuves sera renforcé au sein des 5Ponts, avec la possibilité de travailler en équipe :

  • au sein de tous les espaces des Eaux Vives, pour des missions de ménage ;
  • en cuisine au restaurant social et au café solidaire pour participer avec les bénévoles et les salarié·es à la préparation des repas, à la plonge, au dressage et débarrassage des tables, au service à table ;
  • à la ferme urbaine, pour du maraîchage ;
  • à la lingerie où est nettoyé le linge (serviettes, draps…) du centre d’accueil.

Un village solidaire intégré au quartier

Le site est idéalement situé pour favoriser les dynamiques solidaires et accompagner le changement de regard sur les personnes en grande précarité. La « place du village », au centre du projet 5Ponts, sera un espace qui se partage entre voisins, voisines et bénéficiaires des services des Eaux Vives. Une association « Village solidaire des 5Ponts » a été spécifiquement créée pour animer le quartier et tisser du lien entre les différents usages du projet.

Un projet sans égal

Le projet 5Ponts n’a aujourd’hui pas d’égal en France et a été reconnu par l’Union Européenne. En juin 2015, il a fait l’objet d’une visite d’étude d’EUROCITIES, en présence d’un représentant de la Commission européenne. Par son approche nouvelle, le projet a retenu l’attention de la Commission Européenne qui a annoncé il y a un an son financement à hauteur de 5M€.
Deux critères se sont démarqués dans le choix de son financement :

  • son intégration au quartier et l’offre ouverte à tous d’une mixité de services
  • l’intégration par l’activité des personnes fragiles et en situation de précarité

Le Département partenaire

Le projet des 5Ponts illustre comment les passerelles entre projets, entre personnes, entre habitant·es, entre collectivités et entre associations enrichissent le territoire, pour une métropole qui profite à toutes et tous. Le Département est au cœur des solidarités. Il était donc évident de s’inscrire comme partenaire dès le démarrage de ce projet innovant socialement, en laissant la parole aux personnes concernées, dans une démarche de développement du pouvoir d’agir.

Au titre de la protection de l’enfance, il a été acté que 10 places pour des ex-enfants de l’Aide sociale à l'enfance seraient réservées au centre d'hébergement. Et dans le domaine de l'insertion, le Département est partenaire du dispositif Premières heures, qui permet d'adapter le travail au rythme des personnes en grande pauvreté et consolider pas à pas un retour vers l'emploi.

Les 5Ponts portent une véritable innovation car ils intègrent la globalité des services aux personnes en grande précarité et tout d'abord le logement, qui est un préalable à toute insertion. Par ailleurs, l'inclusion dans la cité et le pari de la mixité sont emblématiques d’une démarche audacieuse et ambitieuse.

Lyliane Jean, vice-présidente à l'action sociale de proximité

Financements

  • Fonds européens : 5 M€, dédiés au financement des bâtiments, à la coordination de projet en phase d’études (recrutement d’un chargé de mission) et les expérimentations d’inclusion avant la livraison.
  • Région Pays de la Loire : 1 M€
  • Département de Loire-Atlantique : 300 000 €
  • Ville de Nantes : 300 000
  • Nantes Métropole : 372 000 €
  • État : 511 000 €
  • Associations et mécénats : 876 000 €

Une grande partie du financement est constitué de fonds propres et de prêts contractés par CDC Habitat (soit au total 14 M€).

Les 5Ponts en images

5Ponts 27 mai 2021

  • La place du village, sous une toile
    La place du village, sous une toile
  • Un studio du centre d'hébergement
    Un studio du centre d'hébergement
  • Le café avant ouverture
    Le café avant ouverture
  • Les serres sur le toit de la ferme urbaine
    Les serres sur le toit de la ferme urbaine
  • Logements des 5Ponts
    Logements des 5Ponts

Le site des 5Ponts

Suivez aussi l'actualité en vidéo

Abonnez-vous à la chaîne officielle du Département de Loire-Atlantique


Was this page helpful ?